Découvrez l'histoire
de la commune

Commune d’une superficie de 956 ha, d’altitude de 100 m, Hauterive se situe à 3,5 km de Seignelay et longe la rive droite du Serein, rivière qui la sépare de cette ville.

Sa population au dernier recensement (INSEE 2017) est de 406 habitants. Hauterive est idéalement placée aux carrefours des villes comme Auxerre, Migennes, Joigny et Saint Florentin. Hauterive doit son nom à Alta Ripa (Haute Rive). Ses habitants sont les Altaripiens (ennes). Le village est très dispersé comportant à lui seul 13 hameaux : Le Château, les Cornets, La Rue Pépin, la Croix, les 80 Besaces, la Rue Feuillée, les Chevaliers, la Petite Bergère, Grand Champ, les Boulmiers, la Tuilerie, le Pavillon, Chichy.

Chichy, qui, jusqu’en 1947 était une commune indépendante et à son époque la plus petite de France avec seulement 32 habitants. Elle a ensuite été rattachée administrativement à la commune d’Hauterive pour former le 13ème hameau. Peu banal, la typologie de la commune avec tous ses hameaux prend la forme d’un animal, la comparant au « Lion de Belfort ».

L'histoire

Au temps des Romains, une voie romaine provenant des Baudières traversait le territoire d’Est en Ouest. Une inscription lapidaire en l’honneur de l’empereur romain Commode  découverte à Hauterive en 1728 en atteste le passage.

– La fondation du village remonte quant à elle en 853. Une bulle du pape Eugène III en 1151 confirme la fondation de la paroisse placée sous le patronage de l’Abbaye St Germain d’Auxerre. Chichy apparaît vers 882 et relevait de l’Abbaye de Pontigny.

– Les siècles suivants, la seigneurie releva du marquisat de Seignelay. La ferme du château (aujourd’hui Manoir d’Hauterive), témoigne de ce passé seigneurial. De nos jours, Hauterive reste un village rural agricole (céréales et élevage). Elle possède quelques artisans et PME.

Le patrimoine

Eglise Notre-Dame de l’Assomption : Cette église a remplacé au XVIème siècle une chapelle remontant à 864 et reconstruite en 1865 dans un style néo-gothique. Le clocher actuel abrite 2 cloches,une de l’église du XVIème siècle et l’autre provenant de la chapelle de Chichy (aujourd’hui transformée en habitation). Elle est située au centre des hameaux qui constituent le village. Surplombant le Serein, cette église, à l’abri d’éventuelles inondations, justifierait à elle seule, le nom du village (Alta Ripa, littéralement Haute Rive).Les statues en bois de la Vierge et de St Martin ont été restaurées il y aquelques années. 

Il existe sur le territoire communal des croix en fer forgé qui témoignent de la foi et la fierté de ceux qui nous ont précédés.